www. phytowebarom.be

Je vous invite également à visiter la boutique en ligne de mon époux, artisan-créateur:
www.phytowebarom.be, huiles essentielles et produits d'aromathérapie de qualité à prix bas

vendredi 5 mai 2017

LSDP - Parlons un peu de la masse graisseuse

LSDP - Parlons un peu de la masse graisseuse





Coucou mes amies de LSDP

Je vous parler aujourd'hui de notre fameuse masse graisseuse, ce qu'elle est, comment la calculer ...

A la fin de cet article, une vidéo vraiment intéressante à visionner !!!

Il existe 2 types de masses grasses.

Le gras viscéral
: Il est dangereux s’il est présent en quantité trop importante. 

Il est fixé directement sur nos viscères, nos organes et il est essentiellement dû à la mal bouffe.

Le gras sous-cutané : C’est celui que les gens veulent perdre car il modifie notre silhouette et pour beaucoup il a tendance à rendre les formes disgracieuses.


Nous avons partout sur notre corps des sortes de récepteurs à matière grasse qui s’appellent adipocytes (cellules graisseuses).
Un adipocyte fonctionne comme une sorte de capteur et d’espace de stockage pour gras.

Dans des situations bien spécifiques, notre système va envoyer des signaux à travers l’organisme afin de « stocker du gras », construire une réserve énergétique.

Multipliez ce minuscule volume par tous les adipocytes d’une même région de notre corps, cela forme une épaisseur de matière grasse entre le muscle est la peau.

Il y en aurait 20 / 25 milliards répartis dans notre organisme.

Nous avons la capacité d’en créer de nouveaux car il existe des « pré-adipocytes » qui n’attendent qu’un signal pour devenir un vrai adipocyte.

C’est ce qui se passe lors de la grossesse ou lorsque nous mangeons beaucoup trop.

Hélas, il nous est impossible de détruire les adipocytes pour en réduire le nombre, et c’est en partie pour cette raison qu’il « facile » de reprendre du gras après en avoir perdu.

Seule la lipoaspiration permet d’en diminuer le nombre

Dans le but de nous rapprocher de notre silhouette idéale, nous cherchons donc à faire varier notre masse musculaire et notre masse adipeuse.

En général nous cherchons à diminuer notre masse adipeuse et / ou a augmenté plus ou moins notre masse musculaire.

Vous l’aurez donc compris, notre souhait de changer notre silhouette va logiquement faire évoluer nos mensurations et notre poids.

 ************
Curieuse comme je suis, j'ai voulu connaître mon IMG 

Indice de Masse Grasse (ou graisseuse). 

Une mesure moins connue qui permet d'évaluer sa proportion de graisse dans le corps


 ************


Les sites de calcul sur le net

Exemple sur http://www.calculersonimc.fr/calcul-img.html

ATTENTION j'ai  56 ans - les calculs sont TOTALEMENT différents avec de jeunes adultes, comme vous le verrez ci-dessous

A 56 ans - 56 kilos  - 1 m 68 : 31.29 TROP DE GRAISSE
A 18 ans - 56 kilos  - 1 m 68 : 22.55 TROP PEU DE GRAISSE
A 56 ans - 42 kilos  - 1 m 68 : 25.34 GRAISSE NORMALE

 
J'ai un IMC tout à fait normal pour mon rapport/taille poids : 19.95


J'ai refait le test sur
https://www.ligne-en-ligne.com/calcul-img.html
http://www.regimesmaigrir.com/calcul/img.php
http://www.regivia.com/index.php/comment-maigrir-conseils-solutions-trucs-et-astuces/outils/calcul-de-l-img-indice-de-masse-grasse
http://www.mon-imc.com/calcul-img.php
et il y a encore plein de sites ainsi hein

et bien pour eux, 1m68  et 42 kilos c'est tout à fait normal pour l'IMG !!!



Les balances à impédencemètre ???


L’impédancemètre n’est pas une mesure très fiable des différentes masses corporelles.

Ce ne sont pas deux électrodes sous les pieds qui pourront évaluer les différentes masses musculaires, d’eau et de gras sur tout le corps.

il n’est plus à démontrer que le courant électrique utilise le chemin le plus court pour se rendre d’un point A un point B.
 Donc lorsque vous monter sur une balance à impédance-mètre à deux électrodes au niveau des pieds, le courant électrique va partir d’une électrode, passer par l’un de vos pieds, monter jusqu’à l’entrejambe, au niveau du bassin puis ce courant va être « attiré » par l’autre électrode. 

Il va alors redescendre en passant par l’autre jambe, aller jusqu’au pied pour enfin rejoindre l’électrode opposée. 
La résistivité électrique ainsi rencontré qui va déterminer le taux de BF, mais celui-ci n’aura concerné que les membres inférieurs.


Le résultat est sensible à la déshydratation éventuelle de  la personne, ce qui peut fausser le résultat. 

Rappelez-vous, notre corps est essentiellement composé d’eau, et comme tout le monde le sait, l’eau est un excellent conducteur électrique.
Nous pouvons donc facilement comprendre qu’une personne déshydratée, même légèrement aura électriquement parlant un taux de BF plus important (car plus de résistance électrique).


En revanche la même personne avec une hydratation normale, voir plus importante que la normale, ou pire, sortant de sa douche, verra son taux plus bas.
De plus, la qualité du résultat est influencée par la qualité de l’impédancemètre utilisé. 

Les seules machines fiables et performantes se trouvent à l’hôpital, elles permettent de donner un pourcentage et une répartition corporelle de chacune de ces masses.


La pince à pli cutané 
Elle va déterminer la proportion de tissu adipeux présent.

Idéalement les mesures doivent être effectuées par le même opérateur. 

Mesure des plis toujours sur l’hémicorps droit, par convention (pour gauchers et droitiers). 

La relaxation complète du sujet est indispensable, sans contraction du muscle sous-jacent, le membre concerné complètement détendu.

Matériel : seule la pince de Harpenden® a fait l’objet d’étude de validation. 

Ce matériel, bien qu’onéreux, reste le matériel de référence à adopter. 
Il ne nécessite par ailleurs aucune calibration secondaire ni entretien particulier.

Bref c'est bien mais pas pratique tout seul ! 










Les  formules mathématiques
Celle de Hodgdon et Beckett nécessite 4 données, faciles à mesurer.
Il s’agit de la taille, le tour de cou, le tour de taille et le tour de hanches converties en centimètres. 


Vous admettez qu’à ce stade c’est encore facile de suivre.
Mais la suite est un peu plus compliquée. 


Pour les femmes :

163.205*LOG(tour de taille au plus étroit + tour de hanche au plus large - tour de cou au plus petit) - 97.684*LOG(taille en cm) - 104.912

Pour les hommes :

86.010*LOG(tour de taille au nombril - tour de cou au plus petit) - 70.041*LOG(taille en cm) + 30.30


Une calculatrice en ligne pour vous aider: http://calculatricescientifiqueenligne.com/


L’inconvénient de cette méthode, est qu’elle ne permet pas d’estimer correctement le taux de masse graisseuse
Pour un individu de corpulence standard à un instant « t », tous les calculs se rejoignent plus ou moins.
Mais si l’individu est très musclé cela ne fonctionne pas, tout comme le calcul de l’IMC, si l’individu est trop gras, çà ne fonctionnera pas très bien non plus.


Tableau de l’American Council on Exercise :
American Council on Exercise - Calculer sa masse grasse 


Tableau de Jackson & Pollock :Jackson & Pollock - Calculer son pourcentage de graisse


Plus simple  - bah oui je complique tout, et puis j'arrive avec mes sites tout faits 😆

Mais petit soucis: c'est en anglais 😣


http://fitness.bizcalcs.com/Calculator.asp?Calc=Body-Fat-Navy


http://fitness.bizcalcs.com/Calculator.asp?Calc=Body-Fat-YMCA



La mesure du poignet


En fonction de la taille de votre poignet, reportez-vous au tableau ci-dessous pour connaitre votre stature. 




Stature selon la taille et la circonférence du poignet (0 = stature large; 4 = stature très mince)
Notez le chiffre correspondant
Ajoutez-y 115 si vous êtes un homme, 125 si vous êtes une femme
Additionnez votre poids en kilos
Enlevez au résultat obtenu votre taille en centimètres




Tableau IMG - Gabarit Hommes et femmes





Les vêtements
Ils font en général la circonférence du corps ce qui reste une bonne évaluation de la masse musculaire ou grasse  du corps. 

Une perte de masse grasse, une prise de masse musculaire, on s’affine dans les vêtements, ces derniers deviennent plus amples. 

Une prise de masse grasse, le vêtement deviendra significativement plus serré. 

En moyenne 3 kg de masse grasse correspond à une taille de vêtement.

************

Comment diminuer
     votre pourcentage de graisse corporelle

Faire les bons choix alimentaires !

La nutrition représente 80% de vos résultats. 
Réduire votre consommation calorique, tout en continuant de se nourrir de façon adaptée, est la meilleure façon de perdre de la graisse. 

Pour obtenir les meilleurs résultats, mangez une diversité d’aliments naturels, non transformés, de sources variées. 

Mangez des aliments riches en protéines, en bons glucides, en graisses saines et une variété de légumes riches en nutriments. 

Assurez-vous de manger des portions de taille contrôlée adaptée à votre taille, votre genre et votre poids.

Bien que la nutrition soit l’aspect le plus important de la perte de poids, l’exercice est essentiel pour vous aider à devenir plus tonique, plus fort et plus défini. 


Je vous conseille l’entraînement musculaire pour vous aider à sculpter et tonifier votre corps.


La fameuse vidéo !!!




 


Bonne journée

Christine




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire